Europe, prix Nobel de la paix ?

Posdcasts des événements du jeudi 14 mars 2013.

La liberté de circulation dans une Europe militarisée ? Réflexion autour des frontières et de la liberté de circulation.
 Modération : Mathieu Bietlot (Bruxelles Laïque). Intervenants : Pierre-Arnaud Perrouty (La Ligue des Droits de l’Homme), Martin Deleixhe (ULB).

Europe, prix Nobel de la paix ? Est-il légitime, au regard des politiques migratoires actuelles, de décerner le « prix Nobel de la paix » à l’Europe ?  Retour historique sur les politiques européennes et aperçu des positions actuelles. Modération : Benoît Van der Meersch (Centre d’Action Laïque). Intervenants : Virginie de Romanet (CADTM), Claire Rodier (Migreurop), Caroline Intrand (CIRE).

Foyer Culturel : Collectif Krasnyi

Fondé en janvier 2011, nous sommes un collectif constitué de passionnés de l’image.
Tous touchés par la question sociale, nous avons décidé de nous unir avec comme axe principal un travail photographique et vidéo, militant et socialement engagé.
L’instabilité politique et économique que traverse la société nous convainc de l’urgence d’être sur le terrain afin d’en saisir toutes les répercussions. Nous voulons mettre en image les acteurs de la société et les laissés pour compte, victimes d’un système qui les pousse tantôt dans la misère, tantôt dans la révolte. Notre ambition est de construire un instrument pour relater ces combats dont nous sommes  témoins au quotidien et redonner la parole à ceux trop souvent tus.
L’image qui nous touche et nous unit, c’est l’image comme arme pour le changement social.

krasnyi2

Patio du AY : Frontières Sud

Exposition de photographies de Sara Prestianni

index

Détention, externalisation des contrôles migratoires, Frontex, surveillance maritime, accords de réadmission… les ingrédients des politiques européennes en matière de migration sont dévoilées dans l’exposition au travers de reportages photographiques. L’exposition veut confronter les moyens que l’Europe se donne, parfois militaires, toujours extrêmement coûteux, aux réalités vécues par les migrants qui tentent malgré tout leur entrée dans cette Europe forteresse: réalités de survie, mise en danger, insécurité et grande précarité.

Sara Prestianni est photographe et membre du réseau internationale Migreurop. Dans les deux activités, elle s’est spécialisée sur les migrations dans l’espace méditerranéen, à travers des missions de terrain aux frontières internes et externes de cet espace (Lampedusa, Grèce, Canaries, Mali, Maroc, etc). Elle a récemment réalisé un ouvrage, Je me suis réfugié là. Bord de route en exil, en collaboration avec Michel Agier, décrivant les «jungles », campements et squats à Patras, Rome, Calais et Paris.

Une visite guidée de l’exposition est organisée par la Ligue des Droits de l’Homme le 14 mars à 18h (Aude Meulemeester)

index migreurop

Hall du Bâtiment K : Des Roms debout !

L’exposition « Des roms debout ! » du Centre de Médiation des Gens du Voyage et des Roms en Wallonie est le fruit d’une démarche artistique et d’une démarche citoyenne. Elle nous livre un regard humain et audacieux sur une population à la fois « déshumanisée » et « sans voix ».

Si les photos parlent d’elles-mêmes, il semblait important pour le Centre de Médiation d’y joindre le texte nécessaire pour nous permettre de percevoir les nuances et la complexité des situations des Roms en Belgique. C’est un autre défi qui a été relevé par le Centre de Médiation : donner la parole à ceux « sur » qui on parle et « sur » qui on écrit habituellement par le témoignage de portes-parole roms en provenance d’ex-Yougoslavie et de Roumanie.

Partenaires du Centre de Médiation depuis plusieurs années, ils ont accepté de nous faire part d’un peu de leur histoire, de leurs rêves, de leurs angoisses, …
Les personnes photographiées, elles proviennent essentiellement de Slovaquie et de Roumanie. Leur situation est emblématique de ce qu’il convient désormais d’appeler la « question rom »…

Psychofest et le festival des Migrations en musique – Jeudi 28 mars

Pelouse devant les préfabriqués

De 16h à 18h, venez découvrir des jeunes talents rock sélectionnés par Psycho fest
A 17h30 : Un jeune groupe bruxellois nous fera découvrir du Jazz Ethiopien
A 18h30 : C’est Helleem, groupe montois de reggae, mettra le groove sur la scène
S’ensuivra encore deux groupes de rock.
La soirée se terminera avec :
23h : Chômeuse Go On, Egosillade post chromatique (Bruxelles)
Chômeuse Go On triture la chanson française.
Selon l’humeur, ils et elles vous exécutent des reprises pétulantes, interprétées avec la conviction de chômeurs de longue durée…
A Minuit, la soirée se terminera avec le DJ DUB MASTER SOUND SYSTEM

Tcha Limberger – Mercredi 27 mars à 21h

Salle Delvaux
RESERVATION OBLIGATOIRE pour cette soirée, via mail à Migrations@ulb.ac.be ou par téléphone auprès de Lilas : 0494/12.60.81

Né dans une famille de brillants musiciens, Tcha Limberger est un enfant de la balle…
Guitariste, violoniste et aussi chanteur, il est à l’aise dans le jazz de Django, mais ses préférences le conduisent indubitablement vers la musique tsigane d’Europe de l’Est.
Musicien d’origine belge, Tcha Limberger est le fils du guitariste Vivi Limberger (celui du Waso Quartet…) et le petit-fils du violoniste Piotto Limberger, grande figure de l’histoire du jazz manouche hollandais.
Il commence le violon à l’âge de 17 ans, inspiré par les histoires de son grand-père et les enregistrements de Toki Horvat (musicien de Budapest) avant de s’immerger 18 mois à Budapest pour perfectionner son jeu (et sa pratique du roumain… !) avec le maitre du violon Horvat Bela. Il joue également de la guitare… et plutôt bien !
Tcha joue dans un nombre de groupe étonnant, dans des styles très différents. On peux l’entendre avec le Lollo Meier Quartet, en famille avec la Limberger Family (De Piotto’s), Sirin (Europe de l’Est), Braboschinke (musique yddish), Romani (avec Koen de Cauter et Vivi Limberger), Waso Jazz Quartet (avec les De Cauter), etc, etc… et au sein de son propre Quartet. Il est désormais à la tête du Budapest Gypsy Orchestra.

JAM du FoSCuP

Deux JAM sont prévues

Mardi 12 mars à 22h30 – JAM du FoSCuP co-organisé avec le CIEE – Foyer Culturel du Solbosh

Venez participer et/ou savourer l’atmosphère bouillonnante d’une des fameuses Jam session du FoSCuP qui, tout spécialement pour le festival des Migrations, se déplacera jusqu’au campus de l’ULB.
Quelques instruments seront disponibles sur place, n’hésitez pas à apporter les vôtres !

Mardi 19 mars – JAM du FoSCuP – Sur le campus de la Plaine !
A nouveau, la journée se terminera en beauté autour d’une bière au bar du Foyer culturel de la plaine.

KermesZ à l’Est – Mardi 12 mars à 21h

Avenue Paul Héger

En acoustique ou sur scène, KermesZ à l’Est est un groupe de 8 musiciens qui aime faire la fête. Une fanfare, oui, comme au kiosque, mais plutôt version rockeurs pas rasés que casquette et raie au milieu du dimanche matin. Cuirs sur le dos, cuivres acérés et énergie détonante, ce groupe débridé transforme invariablement son public en chaudron dansant et bouillonnant. En hybridant musique klezmer et balkanique à l’énergie du rock, KermesZ à l’Est fait danser l’imagination, transporte dans les pays d’Europe Centrale et de l’Est, en proposant un répertoire qui déménage, festif à souhait, qui ravira amateurs de trash-métal ou de musette.