Concerts

MARDI 12 mars

Belgique, terre d’Exclusion?

12h : Hamri – Avenue Paul Héger

Hamri, c’est une rencontre entre les mots Abdelwahab Hakem et la musique de Philippe Claudel. Depuis 2012, ils créent des spectacles qui allient poème et guembri.
Pour plus de détails, visitez leur site internet.

21h : KermesZ à l’Est – Avenue Paul Héger

En acoustique ou sur scène, KermesZ à l’Est est un groupe de 8 musiciens qui aime faire la fête. Une fanfare, oui, comme au kiosque, mais plutôt version rockeurs pas rasés que casquette et raie au milieu du dimanche matin. Cuirs sur le dos, cuivres acérés et énergie détonante, ce groupe débridé transforme invariablement son public en chaudron dansant et bouillonnant. En hybridant musique klezmer et balkanique à l’énergie du rock, KermesZ à l’Est fait danser l’imagination, transporte dans les pays d’Europe Centrale et de l’Est, en proposant un répertoire qui déménage, festif à souhait, qui ravira amateurs de trash-métal ou de musette.

22h30 : JAM du FoSCuP co-organisé avec le CIEE – Foyer Culturel
Venez participer et/ou savourer l’atmosphère bouillonnante d’une des fameuses Jam session du FoSCuP qui, tout spécialement pour le festival des Migrations, se déplacera jusqu’au campus de l’ULB.
Quelques instruments seront disponibles sur place, n’hésitez pas à apporter les vôtres !

MARDI 19 mars

Economie parallèle et précarité sociale

JAM du FoSCuP : Le festival des Migrations migre au Campus de la Plaine !
A nouveau, la journée se terminera en beauté autour d’une bière au bar du Foyer culturel de la plaine.

MARDI 26 mars

Brussels Underground

22h – Avenue Paul Héger, en partenariat avec SOS SIDA. – Le concert de Brussels Underground est annulé

Ils sont depuis quelques années à Bruxelles, nous les connaissons aussi de la rue ou du métro, de nos matinées dominicales sur la place du Jeu de balles ou de nos pas plus pressés dans les couloirs de la gare centrale. Les musiciens roms venus de Roumanie font désormais partie du paysage culturel bruxellois. Depuis les premiers succès internationaux de groupes comme le Taraf de Haidouks ou des films de Tony Gatlif, une vingtaine d’années se sont écoulées et le swing des lautars roumains continue de nous entraîner irrésistiblement. Brussels underground regroupe les meilleurs musiciens roms bruxellois et présente son premier cd.

 

MERCREDI 27 mars

Soirée Balkans

RESERVATION OBLIGATOIRE pour cette soirée, via mail à Migrations@ulb.ac.be ou par téléphone auprès de Lilas : 0494/12.60.81

21h – Tcha LimbergerSalle Delvaux
Né dans une famille de brillants musiciens, Tcha Limberger est un enfant de la balle…
Guitariste, violoniste et aussi chanteur, il est à l’aise dans le jazz de Django, mais ses préférences le conduisent indubitablement vers la musique tsigane d’Europe de l’Est.
Musicien d’origine belge, Tcha Limberger est le fils du guitariste Vivi Limberger (celui du Waso Quartet…) et le petit-fils du violoniste Piotto Limberger, grande figure de l’histoire du jazz manouche hollandais.
Il commence le violon à l’âge de 17 ans, inspiré par les histoires de son grand-père et les enregistrements de Toki Horvat (musicien de Budapest) avant de s’immerger 18 mois à Budapest pour perfectionner son jeu (et sa pratique du roumain… !) avec le maitre du violon Horvat Bela. Il joue également de la guitare… et plutôt bien !
Tcha joue dans un nombre de groupe étonnant, dans des styles très différents. On peux l’entendre avec le Lollo Meier Quartet, en famille avec la Limberger Family (De Piotto’s), Sirin (Europe de l’Est), Braboschinke (musique yddish), Romani (avec Koen de Cauter et Vivi Limberger), Waso Jazz Quartet (avec les De Cauter), etc, etc… et au sein de son propre Quartet. Il est désormais à la tête du Budapest Gypsy Orchestra.

Jeudi 28 mars

Psychofest et le festival des Migrations en musique!

Pelouse devant les préfabriqués

De 16h à 18h, venez découvrir des jeunes talents rock sélectionnés par Psycho fest
A 17h30 : Un jeune groupe bruxellois nous fera découvrir du Jazz Ethiopien
A 18h30 : C’est Helleem, groupe multiculturel de reggae qui signifie « VENT » dans une langue béninoise, mettra le groove sur la scène. Avec :

Basse: Rodolphe Maquet
Solo: Maxime Poncelet
Clavier: Olivier Mahiant
Percussion: Sega Bar
Lead vocal: Manga Koto

S’ensuivra encore deux groupes de rock.
La soirée se terminera avec :
23h : Chômeuse Go On, Egosillade post chromatique (Bruxelles)
Chômeuse Go On triture la chanson française.
Selon l’humeur, ils et elles vous exécutent des reprises pétulantes, interprétées avec la conviction de chômeurs de longue durée…
A Minuit, la soirée se terminera avec le DJ DUB MASTER SOUND SYSTEM