Projections

MARDI 12 mars

Court-métrages au Foyer culturel

13h : « Image de Soi, image de l’autre »
Court métrage belge d’Antoine Neve sur le parcours d’un migrant afghan vers la Belgique. Film entre le documentaire et le poème d’environ 20min.

14h : « L’enfer-me-ment »
Documentaire sur la politique d’immigration en Belgique, capitale de l’Union Européenne.
Le documentaire « L’enfer-me-ment » (56 min) raconte le mouvement sans papiers belge entre le 26 avril 2008 – jour de la tentative d’expulsion violente vers le Cameroun de Monsieur  Folefack – et le 1 mai 2008 – jour du meurtre de Monsieur Folefack dans le centre fermé de Merksplaats.

Images : Arnout Vandamme, Alex, Patrick, Christophe Hertecant
Montage : Christophe Hertecant
Réalisation : Florian Ruymen
Prod : EDIRTAPA
Infos : edirtapa@gmail.com

15h30 : « L’Enfer c’est les centres»
Du collectif de jeunes Coup2Pouce – 26 m – 2012
En travaillant sur les impressions des participants à propos des centres fermés, nous avons brodé une émission subjective sur les conditions qui s’y vivent. Plusieurs témoignages entrelacés de moments plus créatifs permettent de rentrer dans l’expérience en centre fermé.

16h30 : « Mariage mixte – Les couleurs de l’amour »
Un film documentaire, tourné en Belgique par une équipe albano-belge.
La diversité n’est pas toujours « une fleur rose ». L’origine, la langue, la couleur de la peau, les habitudes et les point d’intérêts ne sont pas les mêmes. Une partie de la population vit cela comme une vraie richesse, en considérant la diversité « la cerise sur le gâteau ». Une autre partie de la population résiste ! Le problème devient encore plus grand dans le cadre des mariages, dits mariages mixtes. Une partie de nos concitoyens n’hésite pas et accepte avec beaucoup de plaisir cette mixité  humaine et sociale, une autre partie devient un « vrai mur » de résistance.

Idée originale et interviews  : Genti Metaj
Scénario : Shkelqim Aliaj & Genti Metaj
Réalisation, montage, son, caméra & régie : Shkelqim Aliaj et Arber Aliaj
Musique originale : Alisa Aliu
Titrage : Silvana Aliaj
Textes : Jean-Marie Luffin
En collaboration avec : Zenel Laci, Toni Lushnjari, José Sanchez, Démocratie Plus asbl
Participants : Alisa Aliu et Patrik Heeren, Coralie Desorbais et Mihal Vaso, Silva Reka et Jan De Leeun, Lavdim Qaushi et Alice Grimonprez
Plus d’infos : www.konitza.eu ou Kate Holman, 0475 24 75 33/ holman.ke@gmail.com

17h30 – 18h30 : « Et demain, on sera où ? »
Atelier Vidéo Bonnevie – 26′ – 2012 – Film d’atelier
13 adultes suivent une formation en bâtiment et mécanique automobile. Au fil des cours et des ateliers, ils reviennent sur leurs parcours professionnels. Avec pudeur et poésie, ils construisent et démontent leurs vécus en formation. Tous parlent d’avenir… En route vers l’emploi ?
Une vidéo entièrement filmée et montrée par un groupe de demandeurs d’emploi : c’est ce que proposent Ayoub Tahiri et ses compagnons du centre Bonnevie à Molenbeek. Et demain on sera ou montre leur vie et leurs attentes. Pour démontrer que chômeur ne rime pas avec profiteur. Et que la clé de leur emploi, c’est leur motivation jointe à leur formation.
Laurent Wilen, La Capitale, 11/05/2012

MERCREDI 13 mars

18h30 –  Barcelone ou la mort – AZ1 101

Auteur/Réalisateur : Idrissa Guiro
Producteur : Simbad Films
Pays : France
Durée : 52′

Thiaroye n’est plus un paisible village de pêcheurs… Ici les gens ont été parmi les premiers à organiser des départs en pirogue depuis le Sénégal. En effet, les pêcheurs veulent tous partir.
A 30 ans, Modou est l’un deux. Il a tenté deux fois ce voyage clandestin vers l’Europe dans des conditions très périlleuses où il a failli perdre la vie. De retour à Dakar, Modou pense déjà à repartir.
Le cousin de Modou est professeur d’anglais. Il à lui, choisi de rester au Sénégal pour travailler au développement du pays. A travers l’éducation, il tente, en classe, de sensibiliser ses élèves aux dangers de cette traversée mais manque parfois cruellement d’arguments face à une jeunesse qui a perdu toute confiance en l’avenir du pays…
Ce film a reçu le Prix du meilleur message des droits de l’homme du Haut-Commissariat des réfugiées des Nations Unis à Bruxelles, le Prix du de la jeunesse au Festival international du film sur les droits de l’Homme de Genève. Prix du meilleur documentaire 2008 aux trophées des arts afro-caraïbéins, Paris Etoile de la SCAM 2008, etc.
La Projection sera suivie d’un débat avec Cécile Vanderstappen du CNCD.

Mercredi 20 mars

Cinéphage

18h30 : Au-delà des Rêves – AZ1 101

Le Cinéphage nous accueille exceptionnellement dans son local pour cette deuxième projection d’au-delà des rêves.

Donnant la parole à des immigrés sénégalais, le documentaire amène le spectateur à prendre conscience de réalités aussi rarement connues que partagées. Entre rêves et désillusions, les protagonistes nous font découvrir les difficultés et paradoxes liés à leur vie sur un continent que leurs familles et amis resté au pays considèrent souvent comme « l’Eldorado ».

Auteur/Réalisateur : Assane Diop
Producteur : Digital vidéo
Pays : France Durée : 54′
Année de sortie : 2009
Plus d’info : http://au-dela-des-reves.blogspot.be/