Semaine 3

Mardi 26 mars

Les Roms, une question d’image?

Les Roms constituent une catégorie de migrants souvent oubliée. Ils sont pourtant le sujet d’une exclusion profonde trop peu souvent dénoncée. Sous prétexte de leur citoyenneté européenne, leur situation particulière et les discriminations dont ils font l’objet ne sont pas prises en compte lorsqu’ils arrivent en Europe de l’Ouest.

12h15 – 13h45 : Rencontre-débat «Les Roms en Belgique : quel accompagnement aujourd’hui ? » – UB2.147
Mise en avant des expériences et projets en cours. Des médiateurs aux tuteurs, de représentants d’associations Roms à une accompagnatrice de familles, venez découvrir les réalités vécues par les Roms actuellement en Belgique. Lien de téléchargement du podcast : http://bit.ly/12gRv35
Modération : Juliette Beghin (Bruxelles Laïque).
Intervenants : Un médiateur du Foyer ; Hubert Mariage (témoignage de tuteurs d’enfants ROM) ; Pascale NIZET (médiateur du CGMV) ; Ivan Ivanov (Directeur du Bureau Européen d’Information sur les roms) ; Agneska Pietrack (intervenante et accompagnatrice des familles roms) et Mr Mikhai.

20h : Conférence, « Les Roms, une question d’image ? » – AY2 108
Mais, qui sont les Roms?
C’est lors de cette soirée, riche en intervenants, que vous apprendrez tout sur les multiples facettes des Roms, leur histoire, et les problèmes d’images qui les poursuivent aujourd’hui. Lien de téléchargement du podcast : http://bit.ly/15qeEGa
Modérateur : Ahmed Akhim, Directeur du centre de médiation des Gens du Voyage et des Roms en Wallonie.
Intervenants : Alain Reyniers (Anthropologue, Professeur à l’UCL et Directeur d’études Tsiganes à Paris) ; Tatiana Sirbu (Historienne ULB) ; Alain Brossat (Professeur émérite à l’Université de Paris VIII, Auteur du livre « Autochtone imaginaire étranger imaginé, retours sur la xénophobie ambiante ») ; Karin Waringo (Association Chachipe, spécialiste des migrations Roms d’ex-Yougoslavie).

22h – Concert de Brussels Underground – Avenue Paul Héger. -Concert reporté au lendemain

Ils sont depuis quelques années à Bruxelles, nous les connaissons aussi de la rue ou du métro, de nos matinées dominicales sur la place du Jeu de balles ou de nos pas plus pressés dans les couloirs de la gare centrale. Les musiciens roms venus de Roumanie font désormais partie du paysage culturel bruxellois. Depuis les premiers succès internationaux de groupes comme le Taraf de Haidouks ou des films de Tony Gatlif, une vingtaine d’années se sont écoulées et le swing des lautars roumains continue de nous entraîner irrésistiblement. Brussels underground regroupe les meilleurs musiciens roms bruxellois et présente son premier cd.

bar en partenariat avec SOS SIDA, sur l’Avenue Paul Héger.

index

 MERCREDI 27 mars

Soirée Balkans – Salle Delvaux

RESERVATION OBLIGATOIRE pour cette soirée, via mail à Migrations@ulb.ac.be ou par téléphone auprès de Lilas : 0494/12.60.81. La soirée est malheureusement complète, une liste d’attente a été créée mais elle est très longue.

19h : Pièce de théatre « Journal d’une femme du Kosovo »

descarga Anila Dervishi © Julian Hills

Lieu : Salle Delvaux – ULB
Spectacle : durée 50 min.
Rencontre – débat après le spectacle : durée 40 min.

Quand des miliciens ont pour ordre de mission l’humiliation d’un peuple, le viol devient arme de destruction massive. Durant la guerre du Kosovo, un officier serbe déclara que « la femme est un champ de bataille comme un autre ». Le délire de pureté passe alors par la souillure de l’Autre. Si l’humanité a survécu à son effondrement moral au cours des époques, elle le doit sans doute à la femme sacrificielle. Figure universelle de la consolation et de l’espérance au sein du désastre, Piéta, Madone, c’est elle qui dit le malheur du peuple albanais dans la performance de Zenel Laci.

Le spectacle sera suivi d’une rencontre-débat avec le public animée par Safet Kryemadhi (Politologue, adaptateur de la pièce) et Kolë Gjeloshaj (Politologue, collaborateur scientifique à l’Institut de Sociologie de l’Université libre de Bruxelles).

Equipe de création

  • Mise en scène et scénographie: Zenel LACI
  • Adaptation : Safet KRYEMADHI
  • Interprétation : Anila DERVISHI
  • Musicien :Afrim JAJHA
  • Effets images et vidéos : Nimetulla PARLAKU
  • Régie son & lumière: Etienne DELRONCHE
  • Costume : Elona MESHI
  • Design :Skender HYSENI
  • Production : Gabrielle DAILLY
  • Attaché de presse : Kate HOLMAN

Plus d’information

Compagnie Fritland-Théâtre www.fritland-theatre.be

Konitza Asbl  www.konitza.eu
21h : Concert de TCHA LIMBERGER

limberger

Né dans une famille de brillants musiciens, Tcha Limberger est un enfant de la balle…

Guitariste, violoniste et aussi chanteur, il est à l’aise dans le jazz de Django, mais ses préférences le conduisent indubitablement vers la musique tsigane d’Europe de l’Est.
Musicien d’origine belge, Tcha Limberger est le fils du guitariste Vivi Limberger (celui du Waso Quartet…) et le petit-fils du violoniste Piotto Limberger, grande figure de l’histoire du jazz manouche hollandais.
Il commence le violon à l’âge de 17 ans, inspiré par les histoires de son grand-père et les enregistrements de Toki Horvat (musicien de Budapest) avant de s’immerger 18 mois à Budapest pour perfectionner son jeu (et sa pratique du roumain… !) avec le maitre du violon Horvat Bela. Il joue également de la guitare… et plutôt bien !
Tcha joue dans un nombre de groupe étonnant, dans des styles très différents. On peux l’entendre avec le Lollo Meier Quartet, en famille avec la Limberger Family (De Piotto’s), Sirin (Europe de l’Est), Braboschinke (musique yddish), Romani (avec Koen de Cauter et Vivi Limberger), Waso Jazz Quartet (avec les De Cauter), etc, etc… et au sein de son propre Quartet. Il est désormais à la tête du Budapest Gypsy Orchestra.
Pour l’écouter :

index

 JEUDI 28 mars 

 Politique migratoire : qu’est-ce que je peux y changer ?

Lors de cette journée festive de clôture, un panel d’organisations actives dans le domaine des migrations seront présentes, afin de mettre en lumière leur travail mais également de proposer des pistes d’engagement aux étudiants désireux de s’investir et de réfléchir à notre action de citoyen !

7h30-10h30 : Petit-déjeûner Oxfam, chez Théo.

Le cercle Oxfam vous invite à commencer la dernière journée du Festival par un petit-déjeûner équitable, de quoi être en forme toute la journée!

Préventes : 3€ (en vente au magasin Oxfam de l’ULB). Prix sur place : 3,5€.

12h-13h : Concert de TARAF ULB, dans le Foyer culturel.
Venez découvrir le groupe de musique du monde de l’ULB qui nous fera voyager dans l’Europe.

12h-14h : Des idées pour s’engager !
Présentation du travail d’associations actives pour les migrants.
Entre les restaurants universitaires

14h- 18h : Forum Ouvert : « Politiques Migratoires – qu’est-ce que je peux y changer ?»
Laboratoire de réflexions et d’échanges sur l’engagement. Le forum a pour but de mettre en avant des constats, réflexions et recommandations pour contribuer au changement des politiques Migratoires. En présence d’un panel d’acteurs de terrains présents pour présenter les pistes d’actions concrètes. CIRE, Bruxelles Laïque, CRER, Javva, La Marche des Migrants, Romenrom, …

19h : Table ronde – interpellation des représentants politiques belges et européens
Modérateur : Eddy Caekelberghs (UAE, La première)
Intervenants : Rachid Madrane (PS), Zoé Genot (Ecolo), Joelle Milquet (CDH), Eurodéputés à venir, Bernard de Vos (Délégué Général aux droits de l’enfance) et Alexis de Swaef (La Ligue des Droits de l’Homme)

 

Psycho Fest, la Vinicole et le Festival des Migrations s’associent pour organiser une clôture musicale de folie !

De 16h à 18h, venez découvrir des jeunes talents rock sélectionnés par Psycho fest
A 17h30 : Un jeune groupe bruxellois nous fera découvrir du Jazz Ethiopien
A 18h30 : C’est Helleem, groupe montois de reggae, mettra le groove sur la scène
S’ensuivra encore deux groupes de rock.
23h : Chômeuse go on, nous fera faire un détour du côté de la chanson française engagée
00h : Pour finir la soirée avec le DJ DUB MASTER SOUND SYSTEM